english version - version française

LE CADUCÉE:


Le Caducée est un symbole très ancien qui se prète à de nombreuses et complexes interprétations. En voici quelques rudiments pour les personnes interessées par les mythes et les anciennes interprétations:

Messager officiel:

Le mot "caducée" viendrait du sanskrit Kàrù signifiant chanteur ou poète. Il aurait été repris par le grec sous la signification "messager officiel" qui officiait pendant les tractations diplômatiques. Le mot latin "caduceus" signifie quant à lui : "bâton (de pèlerin)".

Selon la légende, Hermès découvrit la vertu magique du bâton d'or cédé par Apollon lorsqu'il tenta de séparer deux serpents en lutte. Ceux ci s'enroulèrent en sens inverse autour de la baguette (axe de vie)!

En termes plus contemporains, les deux serpents enroulés évoquent une double hélice… qui correspondrait à l'ADN !

Une autre interprétation insiste sur l'accouplement des serpents et la symbolique de la fécondité.

Emblème de la profession médicale:

Vers le 16e siècle (ou peut être avant), une confusion est apparue avec le baton (qui est donc aussi un caducée) d’Esculape, qui, peu a peu est devenu l’emblème de la profession médicale dans de nombreux pays.

Asclepios (Esculape) est en principe représenté debout tenant à la main un baton de pélerin symbole du voyageur universel, mais avec un seul serpent enroulé autour du baton. Ce serpent – comme tous les autres - est symbole du savoir: en s’insinuant dans les fissures de la Terre, il était sensé connaître tous les secrets, les vertus des plantes médicinales, les mystères de la mort, etc. Le serpent se renouvelle constamment par la mue et apporte une symbolique de renaissance et de jeunesse perpétuelle.

Dans le mythe, Asclépios vit un serpent qui se dirigeait vers lui, il lui tendit un bâton. L'animal s'y enroula. Asclépios frappa le sol et l'assomma. Un second serpent apparut, tenant dans sa gueule une herbe avec laquelle il rappela le premier à la vie. C'est ainsi qu'Asclépios eut la révélation de la vertu des herbes médicinales.

Symbolique:

Le caducée peut encore représenter la lutte entre les maladies et la santé. Le serpent (unique) s'enroule autour du bâton qui symbolise l'arbre de vie, pour signifier la vanité domptée et soumise, son venin se transforme en remède.

Fonction:

Le caducée est une sorte de sceptre qui atteste de la fonction de celui qui le porte.

Le caducée pharmaceutique représente un serpent qui s'enroule, se redresse et renverse sa tête vers le bord d'une coupe. La coupe est celle dans laquelle Hygie, fille d'Esculape et déesse de la santé, donnait à boire au serpent du temple d'Epidaure.

Le bâton d'Esculape aurait été utilisé pour la première fois comme emblème de la Médecine au 6ème siècle.

Le serpent serait lié à l'art de guérir, à la fécondité et à la vie.

Le bâton représenterait l'axe du monde, l'arbre de vie ou une arme magique.

Plus recemment, on utilise le serpent enroulé autour du baton ou d’une aiguille pour indiquer aux hommes les lieux ou l’on pouvait recevoir des soins suite à la contraction de la dracunculose ou filariose de Médine.

La dracunculose est une maladie parasitaire causée par un ver, le Dracunculus medinensis appelé aussi ver de Guinée ou filaire de Médine. L'infection a lieu après avoir absorbé de l'eau contaminée.

Au stade adulte, la femelle, qui porte de 1 à 3 millions d'embryons, peut mesurer jusqu'à 1 mètre de long et 2 mm de diamètre. Sa migration à travers le corps des tissus de son hôte peut être à l'origine de douleurs intenses.
Le ver adulte s'extériorise le plus souvent au niveau des membres inférieurs environ 12 à 15 mois plus tard. Il perfore alors la peau, la douleur est intolérable. Afin de lutter contre la dracunculose, il etait de coutume d’enrouler le ver apparaissant au travers de la peau autour d’une aiguille ou d’un baton.

L’agent responsable de la cécite des rivières, onchocercose, est également un filaire qui pénètre la peau ramolie et qui doit être retiré par enroulement du parasite sur une aiguille.

L’opération étant en effet très délicate, elle était confiée à des spécialistes guérisseurs indiqués par le symbole du baton serpentaire à la porte, à l’exterieur.